Isolée

532 vues
Prénom Rajko Müller
Pays Germany
Genre Électronique, Baléaric, Minimal Techno
Activité DJ, Producteur
Site officiel
Facebook
Instagram
Soundcloud

L'emblématique «Beau Mot Plage», une track de House baléarique, mélodique et psychédélique est certainement le titre qui a fait sa renommée et qui l'a établi comme un producteur innovant de musique électronique club à la fin des années 90 et au début de l'an 2000. Alors que Rajko Müller aka Isolée a été influencé par la techno minimale et la Deep House Music des années 90, il a cherché à apporter sa propre contribution au club, et il est devenu une des figures de proue d'un nouveau sous-genre que le journalisme musical a appelé "Microhouse". . En réalité, Rajko ne s'est jamais senti dévoué à ce genre ni à aucun genre en particulier. Il aime spécifier sa musique comme une musique électronique (de danse) au sens le plus large du terme.

Rajko Müller est né à Francfort, où il a grandi jusqu'à ce qu'il commence à aller à l'école. Puis à l'époque sa famille a décidé de s’installer dans la ville d'Oran, en Algérie, pour cinq années. Il a changé d’école et appris le français pendant cette période. Son influence musicale provenait principalement de la radio, avec des musiques de la fin des années 70 comme Bob Marley ou AC / DC.

En parcourant le journal de son père, un jour, son attention a été attirée par la couverture d'un disque et le nom étrange d'un groupe appelé «Kraftwerk»: c'était tellement allemand. En pleine recherche d'identité à cet âge dans un pays étranger, Isolée s'est tout de suite senti proche de ce groupe mythique. Alors il a demandé à son père de lui acheter le CD. Ce fut probablement le premier et le seul album sur cassette qu'il ait jamais possédé, et il s’est avéré que c’était de l'excellente musique, convenant aussi bien aux adultes qu’aux jeunes enfants comme lui et ses deux frères, chantant maintenant facilement "We are robots".

De retour en Allemagne, Rajko, adolescent, était attiré par le pop des années 80 et la synth-pop qu'il tentait d'imiter avec son meilleur ami. Ils ont acheté leur premier synthé : un Yamaha DX27 et une boîte à rythme Tr-505, mais ils ne pouvaient bien sûr pas sonner comme Depeche Mode avec cet équipement.

Plus tard dans les années 80, Rajko a commencé à découvrir les clubs de Francfort, des endroits appelés Tekkno-Club qui jouainet de l'EBM de la fin des années 80, ainsi que de la New-Wave.

Un de ses meilleurs potes de l'époque s'appelait Andreas "ND" Baumecker, il travaillait au Disquaire du coin, et c'est lui qui lui a fait découvrir toute la scène électronique house avec des labels comme Warp ou Prescription Undurground ou des artistes comme Robert Hood, Jeff Mills, Chez Damier ou Ron Trent, ainsi que la techno de Detroit.

Finalement Rajko a continué à produire et il le doit un peu à son grand frère auquel il piquait tous ses synthés comme le Roland Juno-106 et le SH-101. Ce n’était qu’une question de temps avant que la machine ne se mette en route. Son ami ND avait emporté des cassettes de leurs premières productions dans le disquaire où travaillaient Ata et Heiko MSO alors gérants des label Labels Playhouse, Klang electronic et Ongaku avec Roman Flügel.

Les quatre premiers Eps ont conduit à l’impressionnant «Beau Mot Plage» joué en 1998 par Sven Väth à la radio et devenu une track respectée et adoubée par la critique et le public. Cet étrange titre faisant référence à une plage de l’enfance de Rajko en Algérie a ensuite été autorisé par Classic Records au Royaume-Uni, qui a réalisé un EP de remixes comprenant le superbe «Freeform Five Remix».

Son 1er album "Rest" a été acclamé et très vite il a été très demandé et les booking requests tombaient comme des petits pains. Sa difficulté à l'époque était de transposer son live en soirée club, à l'époque la technologie n'était pas aussi développée mais au fur et à mesure les nouveaux logiciels et sets up pour le live lui ont facilité les choses et il a pu proposer des live plus monstrueux les uns que les autres, format qui est devenu vraiment très vite sa marque de fabrique.

Après plusieurs Eps et Remix, dont son remix du Cardiology de Recloose qui est probablement l’un des plus génial, Isolée a choisi de se détacher de son identité pour son album "We Are Monster" sorti en 2005. C’était une tâche difficile après le succès de Beau Mot Plage et Rest. Mais avec "We Are Monster" il écrit un album aux influences très marquées Indie et Disco, un album clé dans sa carrière et considéré comme l'un des albums de l'année.

Puis, Rajko a ensuite déménagé à Hambourg, ce qui l'a conduit en 2011 à se rapprocher du nouveau label de Dj Koze "Pampa Records". Il y a sorti son 3ème album "Well Spent Youth", ainsi que sa fameuse track "Allowance", avec son synthé accrocheur.

Parmi les autres sorties qui ont suivi, on peut souligner son EP sur Maeve Records en 2016, en particulier "Pisco", une bombe dancefloor groovy, et hypnotique.