Varoslav

435 vues
Pays France
Genre House, Techno, Deep House
Activité DJ, Producteur, Label Owner
Site officiel
Facebook
Soundcloud

Les gens apprécient l'artisanat, le fait main. Plus qu’une forte affinité, le DIY est l’identité première du label Rue de Plaisance et ce qui caractérise la philosophie de l’entité : le boss Varoslav ne veut pas savoir ce que "fait par d'autres" veut dire. Ce n’est pas la mère de Varoslav, qui tient une boulangerie au coin de la rue emblématique de Paris, qui dirait le contraire. Son fils lui doit certainement beaucoup si aujourd'hui il se targue de faire un travail correct et bien dirigé : chaque chose qui mérite d'être faite mérite d'être bien faite. Il lui doit aussi son nom de scène tiré de ses origines tchèques : Varoslav.

Varoslav est maintenant familiarisé avec la scène de la musique électronique depuis plus de 10 ans. En tant que DJ, ce record digger de l'extrême guide régulièrement les gens sur les pistes de danse du monde entier. Beaucoup d'entre eux lui ont fait confiance et se sont laissés aller ainsi que leur corps bouger sous ses ondes à Berlin, Ibiza, Lisbonne, Londres, New York, Rome, Montreux et bien sûr Paris.

Le trio d.O.P, sorti en 2008 sur Supplements Facts, a propulsé Varoslav en tant que producteur sur le devant de la scène de la musique électronique. Puis, en 2011, il a décidé de lancer son propre label appelé «Rue de Plaisance», qui porte le nom de rue où il a grandi et où sa mère dirige toujours sa boulangerie. Son label était l'occasion pour lui de développer un style plus personnel.

Après deux maxis en solo (le très profond 100 en 2011 et Help! En 2013) et trois collaborations (Holding You avec Chaim & Erez, Better Talk en 2013 avec David K, et Forbidden Love avec Gaffy & Jaw en 2014) , Varoslav marque Rue de Plaisance de son univers et de sa sensibilité.

Hudba pokračuje… (et que la musique continue à être jouée)

Les gens apprécient l'artisanat, le fait main. Plus qu’une forte affinité, le DIY est l’identité première du label Rue de Plaisance et ce qui caractérise la philosophie de l’entité : le boss Varoslav ne veut pas savoir ce que "fait par d'autres" veut dire. Ce n’est pas la mère de Varoslav, qui tient une boulangerie au coin de la rue emblématique de Paris, qui dirait le contraire. Son fils lui doit certainement beaucoup si aujourd'hui il se targue de faire un travail correct et bien dirigé : chaque chose qui mérite d'être faite mérite d'être bien faite. Il lui doit aussi son nom de scène tiré de ses origines tchèques : Varoslav.

Varoslav est maintenant familiarisé avec la scène de la musique électronique depuis plus de 10 ans. En tant que DJ, ce record digger de l'extrême guide régulièrement les gens sur les pistes de danse du monde entier. Beaucoup d'entre eux lui ont fait confiance et se sont laissés aller ainsi que leur corps bouger sous ses ondes à Berlin, Ibiza, Lisbonne, Londres, New York, Rome, Montreux et bien sûr Paris.

Le trio d.O.P, sorti en 2008 sur Supplements Facts, a propulsé Varoslav en tant que producteur sur le devant de la scène de la musique électronique. Puis, en 2011, il a décidé de lancer son propre label appelé «Rue de Plaisance», qui porte le nom de rue où il a grandi et où sa mère dirige toujours sa boulangerie. Son label était l'occasion pour lui de développer un style plus personnel.

Après deux maxis en solo (le très profond 100 en 2011 et Help! En 2013) et trois collaborations (Holding You avec Chaim & Erez, Better Talk en 2013 avec David K, et Forbidden Love avec Gaffy & Jaw en 2014) , Varoslav marque Rue de Plaisance de son univers et de sa sensibilité.

Hudba pokračuje… (et que la musique continue à être jouée)