Paul Cut sort son 1er album, "Le Bal Des Douaniers"


24 février 2020

Paul Cut sort son nouvel album «le bal des douaniers» début avril à l’occasion des 10 ans du label Popcorn Records, déjà disponible en pré-écoute sur Soundcloud, vous pouvez d'ores et déjà écouter un aperçu des pépites présentes sur cet LP du prodige français de la House.

Fidèle à lui-même, il nous offre des tracks pleines de groove et rafraîchissantes à souhait avec des solos de piano entraînants et vraiment bien éxécutés, comme à son habitude avec son instrument de prédilection. Son style « old school » épouse parfaitement ses compositions et à la façon du titre «Echoes» des Pink Floyd, ses créations traversent les frontières de la house pour rejoindre la finesse des sonorités jazzy de la Nouvelle Orléans.

Accompagné de son Rhodes Mark I retapé et de son electribe sampler, Paul Cut représente bien la house made in France et parvient à retranscrire le groove à l'ancienne de la House Music dans un album pourtant moderne, novateur et éclectique. Poussé par son frère derrière les platines à ses 18 ans, le DJ et pianiste jazz de formation, nous montre sur cet opus tout son savoir-faire de producteur et de claviériste.

L’album est composé de 10 chansons (dont deux en exclu digitale, "Bill Morris" et "Perc It"). On y retrouve ses influences de prédilection, soul et jazz, mais Paul Cut n’hésite pas se diriger vers des sonorités Drum’n'Bass dans un style UK House avec le titre "Tipsy Gliss". Pour les amateurs de la House Hi-Tempo les titres "PPSB", et "Les Gars Si" vont vous charmer. Ils s’inscrivent dans la tendance du moment des compositions au tempo très rythmé. « Zut flute » fait également partie des incontournables de l’album, avec son intro piano jazz bar et son rythme groovy, Paul Cut réaffirme son amour pour le jazz et la soul traditionnelle en y ajoutant de la fraicheur et de la légèreté grâce au solo de flute.

Paul Cut parvient à concilier parfaitement des rythmes à la Jennifer Lara et Georges Benson à des sonorités à la Linkwood et Baltra comme par exemple dans les titres « zebulon Neon » et « Boug Roum ».

Avec cette album, il parvient à relever le défi de tout artiste, se réinventer tout en gardant sa patte et en restant dans ses registres de predilections. Au Sacré, toute l'équipe est charmée par "Le Bal Des Douaniers", et on souhaite à Paul tout le succès qu'il mérite pour son 1er album. Vous pouvez déjà le pré-commander ici : https://www.syncrophone.fr/paul-cut-le-bal-des-douaniers-album/.

Et ci-dessous vous pouvez écouter les extraits : 

Article écrit par Inès Lamagnère et Florent Sales

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article