Sacré Interview #01 - Dj Suspect


24 janvier 2020
Dj Suspect vous fait danser tous les derniers samedis du mois au Sacré, Digger compulsif et infatiguable, Dj hors pair, membre du collectif 45 live et du label Dusty Donuts, et surtout un mec en or, il a accepté de répondre à nos questions entre deux sets pour ce sacré interview, premier d'une longue série. 

Et en lisant ces quelques lignes on vous propose découter ce podcast tout chaud qu'il vient de nous offrir, histoire de vous plonger dans son univers rempli de groove, boogie, disco, house et funk, de l'énergie en barre, ce podcast vous mettra de bonne humeur dans les transports, même en temps de grève ! 

Sacré Podcast #4 - Dj Suspect

_

Te souviens-tu de la toute première fois où tu as écouté de la musique dans ta vie ? Penses-tu que ça t'a marqué ?

J'ai grandit dès mon plus jeune âge dans un environnement musical car mon père était contrebassiste professionnel et s'entraînait à la maison. Ça m'a forcément influencé d'une manière ou d'une autre pour la suite.
_

Quel est le disque ou l'artiste qui t'a donné envie de faire carrière dans la musique ?

En 1993 j'étais en voyage à new york, et je suis ressorti d'un disquaire avec mes trois premiers disques, dont le Volume 1 de Jazzmatazz: une fusion parfaite entre jazz et hip hop, qui m'a énormément influencé. Pour autant, ce disque ne m'a pas fait songer à faire carrière dans la musique à proprement parler. Faire carrière dans la musique n'a jamais été un plan. Ça s'est imposé à moi car je passe mon temps à vivre en musique ! 
_

À part mixer et digger les meilleurs disques de la planète, quel est ton passe temps favori ?

Le basket, j'adore jouer et aussi regarder la NBA.
_

Tu reviens tout juste d'une tournée en Amérique du nord où tu as joué notamment à Montréal ou à New York aux côtés de Nickodemus. On sait que tu adores toute la culture nord américaine, mais quel est a été ton plus beau souvenir pendant ton voyage ?

Difficile de choisir un moment en particulier, mais je dirai la visite surprise de Rich Medina pendant que je mixais à la soirée Tribute to James Brown à NYC. 
_

Tu mixes de tout, tant que c'est bon, Hip Hop, Funk, Disco, Soul, House... Pour toi, tout style confondu, quel est le disque qui a toujours soulevé le dancefloor ? Celui qui met tout le monde d'accord ?

"Get up offa that thing" de James Brown. Le feu complet.
_

Et le pire disque que tu aies jamais joué ?

Je peux pas répondre à cette question je joue que des bons disques !
_

Après nombres de mixtapes, LPs, EPs et compilations, notamment sur BBE Music, Rocafort, Beatsqueeze, Heavenly Sweetness ou Unique, quels sont tes futurs projets ?

J'ai énormément de releases prévues pour cette année. Au niveau indépendant on est jamais à l'abri de petits contretemps, mais voilà ce qui est théoriquement prévu pour cette année en vinyl: au moins 5 différents 45 tours avec des grosses pointures sur des super labels dans les mois à venir, et si tout se déroule comme prévu, un double LP compilation solo sur le label de Guts en fin d'année.
_

Pour finir, quel est ta dernière trouvaille ? Une pépite secrète à nous faire découvrir ?

C'est connu maintenant, mais ma dernière grosse claque pour le dancefloor c'est The Vision - Heaven (Danny Krivit edit)
_
Un grand merci à Dj Suspect, retrouvez-le ce vendredi au Sacré all night long aux côtés de Kornél Kovács et Neet, et tous les derniers samedis du mois pour sa "Hometown Residency" mensuelle.
_
Next Gigs : 

_

Interview by Florent Sales